Blog Archives

Faire du feu sans fumée


Afin de préserver encore mieux notre environnement (moins de pollution) et aussi afin de rester parfois le plus discret possible en pleine Nature, si nous revenions à la pratique du feu « en bougie » des Amérindiens, c’est-à-dire un feu tout aussi sérieux et réconfortant, mais sans fumée…

 

LE FEU « EN BOUGIE » OU SANS FUMEE, QU’EST-CE QUE C’EST ?

Cela semble aller à l’encontre du bon sens, mais il est nettement préférable d’allumer un feu de camp (ou un feu de cheminée) par le haut, afin de faire brûler les bûches comme une bougie, c’est-à-dire la flamme au-dessus.

Je sais, nos grands-parents nous avaient appris la bonne méthode traditionnelle du feu « en tipi », avec des journaux, du petit bois, puis successivement on entassait les plus grosses bûches par-dessus. Mais lorsqu’on démarre un feu avec cette méthode, on chauffe les bûches sans vraiment les consumer : on ne fait que distiller leur bois qui émet des « condensats » (c-à-d. des gaz et des particules), autrement dit des substances pas très recommandables qui pourraient brûler, mais qui s’échappent inutilement dans la Nature (ou dans le canal de cheminée), puisque la flamme est au-dessous d’elles. Au contraire, lorsque le feu démarre par le haut, les condensats dégagés traversent la flamme et brûlent en libérant toute leur énergie.

 

TECHNIQUE DU FEU SANS FUMEE :

On prépare le feu en disposant d’abord les plus grosses bûches dans le foyer, puis on pose par-dessus le petit bois d’allumage : 3 à 4 bûchettes de sapin sec, couvrant un « allume-feu » (voir Article sur les allume-feu naturels).

Le papier-journal et le carton sont à bannir car ils émettent beaucoup de fumée. Si on a bien appliqué tous ces principes, le feu devrait émettre peu de fumée à l’allumage, et plus du tout après quelques minutes.

Le feu turbo, appelé aussi feu Apollo, technique des Amérindiens (vidéo ci-dessous) :

Source : Chaîne Théo ArtSurvie – Youtube

 

 

                                          Caractéristiques des diverses essences de bois

Essence                       Chaleur                         Braises                         Flammes                       Durée

Chêne                                forte                           très bien                         courtes                          longue

Hêtre                                  bien                               bien                               claires                         moyenne

Orme                                  forte                              bien                           moyennes                      moyenne

Charme                              bien                           très bien                           vives                            moyenne

Châtaigner                   médiocre                         peu                                hautes                            courte

Bouleau                              bien                              peu                                hautes                            courte

Épicéa                            moyenne                          peu                                hautes                          moyenne

Sapin                              moyenne                   moyennes                           vives                            moyenne

Pin                                   moyenne                          peu                                 vives                              courte

 

 

RAPPEL  :
• Avant d’allumer un feu en forêt, ne pas oublier de consulter la législation
en vigueur dans son département ou sa commune et,
dans tous les cas, bien respecter les règles élémentaires de sécurité :
• Un feu doit toujours rester sous surveillance
• Ne pas faire un feu au pied d’un arbre (attention au feu souterrain dans les racines)
• Garder de l’eau à proximité pour éteindre votre feu à votre départ.