Sapin ou épicéa ?


A vue d’oeil (non exercé), on aurait souvent tendance à prendre tous les conifères de nos forêts pour des sapins, pour peu qu’ils portent des aiguilles et embaument la résine…

Or, il existe des différences sensibles entre les espèces de conifères. Voici donc quelques indices utiles pour nous aider à différencier 3 espèces parmi les plus courantes  :

 

• Le sapin    Comment le reconnaître ?

aiguilles de sapin

 

– Les aiguilles du sapin sont plates, souples mais coriaces et font penser à un peigne à dents molles. Elles possèdent 2 faces avec un bout arrondi. Elles sont insérées une par une. Quand on les arrache, on remarque une cicatrice nette et ronde sur le rameau. Elles ont aussi 2 bandes blanches sur le dessous.
aiguille de sapin

ci-dessus : dessin d’une aiguille de sapin

cônes de sapin

– Les cônes du sapin sont toujours dressés vers le haut et ne tombent jamais au sol (comme ceux de l’épicéa). Ils se désarticulent en libérant graines et écailles. Le cône reste sur l’arbre et se défait sur l’arbre ; il ne reste sur la branche qu’une pointe dressée et qui est la partie centrale : la chandelle (ou bougie).

Moyen mnemotechnique pour le reconnaître : sapino, cônes en haut !

cone de sapin

ci-dessus : dessin d’un cône de sapin

——————————————————————————————————————————————————————–

• L’épicéa    Comment le reconnaître ?

aiguilles d'épicea

 

– Les aiguilles de l’épicéa sont plutôt rondes à 3 faces, dures avec un bout piquant. Elles font penser à l’aspect d’une brosse. Si on les fait rouler sous le doigt, on remarque bien ces 3 faces. Quand on arrache une aiguille, la cicatrice est plus profonde et il reste un petit bout d’écorce du rameau.

 

aiguill d'epiceaci-dessus : dessin d’une aiguille d’épicéa

cônes d'épicéa

 

– Les cônes de l’épicéa pendent toujours vers le bas et tombent au sol en automne.

Moyen mnemotechnique pour le reconnaître : épicéa, cônes en bas !

cone d'epicea

ci-dessus : dessin d’un cône d’épicéa

——————————-

 Comment déterminer l’âge d’un épicéa ?   Insolite mais efficace

L’épicéa, est un des rares arbres dont on puisse déterminer l’âge facilement, sans le couper. Comment fait-on ?

epicea-verticille       Source : Univers-nature

Comme il croît d’un verticille par an (groupe de branches qui partent toutes d’un même endroit du tronc), le dernier arrivé étant celui du haut, il suffit de compter le nombre de verticilles et d’y ajouter le chiffre 3 pour déterminer l’âge de l’arbre.

Par exemple ce charmant petit épicéa dessiné ci-dessus est âgé de 6 ans (3 verticilles + 3).

—————————————————–

 • Le sapin Douglas (ou Pin de l’Oregon)   Comment le reconnaître ?

aiguilles douglas– Aiguilles plates, plutôt molles, insérées une par une. Particularité : quand on froisse les aiguilles ça sent la citronnelle ou l’orange (type agrume).

 

– Cônes pendants avec bractées à 3 doigts qui dépassent de chaque écaille du cône.

cônes de douglas

Moyen mnemotechnique pour le reconnaître : Douglas, ça dépasse !

 

 

 

Laisser un commentaire