Déchets dans la nature, au secours !


LES DEGATS DE L’HOMO CRETINUS !

Le choc des photos, le poids des mots :  une chanson « coup de gueule » dans la vidéo ci-dessous :

Source : Chaîne L’Esprit Nature – Youtube

L’impact des déchets abandonnés dans la nature

Outre les pollutions visuelles, les déchets abandonnés dans la nature ont un impact très important sur l’environnement.

Le temps de décomposition d’un déchet varie en fonction de l’épaisseur du matériau, des conditions climatiques (température, humidité). Biodégradable, un papier jeté dans la nature se décomposera en quelques mois, tandis qu’il faudra environ 1000 ans à une carte magnétique pour disparaître !

Certains matériaux sont inertes (verre, gravats), d’autres polluants (métaux lourds contenus dans les piles, etc.).

Les déchets jetés dans les espaces naturels sont causes de véritables dangers pour la faune et la flore

Par exemple, les bouteilles se transforment en redoutables pièges pour les petits mammifères qui pénètrent à l’intérieur et se retrouvent prisonniers, les morceaux de verre brisés peuvent blesser le gibier ou créer un effet loupe et provoquer un incendie ; même les chewing-gums sont nocifs car les animaux les avalent.

 

Ci-dessous, la très belle vidéo « Sauvetage d’une rivière » de la chaîne Passion animale et végétale sur Youtube :
De quoi vous faire une idée encore plus précise des ravages in-com-men-sur-ables de l’Homo Crétinus !

                                                                                     Source : Chaîne Passion animale et végétale – Youtube

A quelle vitesse se dégradent naturellement nos déchets ? * (par ordre croissant) :

  •   Papier toilette : 2 semaines à ~ 1 mois
  •   Mouchoir en papier : ~ 3 mois
  •  Papier journal : de 6 à ~ 12 mois
  •  Brique de lait ou de jus de fruits : jusqu’à 5 mois
  •  Journal (quotidien) : 3 à ~ 12 mois
  •  Mégot de cigarette : de 1 à 2 ans
  •  (1 mégot est susceptible à lui seul de polluer 500 litres d’eau, 1 m3 de neige est pollué par 1 mégot)
  •  Ticket de bus ou de métro : ~ 1 an
  •  Gant ou chaussette en laine : 1 an
  •  Papier de bonbon : 5 ans
  •  Chewing-gum : 5 ans
  •  Huile de vidange : de 5 à ~ 10 ans (1 litre d’huile peut souiller 1000 m² d’eau et ainsi empêcher l’oxygénation de la faune et de la flore sous-marine pendant plusieurs années. De plus, rejetée dans le réseau des eaux usées, l’huile usagée a tendance à boucher les filtres dans les stations de traitement de l’eau et perturbe les process d’épuration biologiques).

Déchets se dégradant de 10 ans à 1000 ans :

  • Canette en acier : 100 ans
  • Canette en aluminium : de 10 à 100 ans (Un adulte moyen consomme tout près de 600 canettes de boissons gazeuses par année).
  • Pneu en caoutchouc : 100 ans
  • Cartouche d’encre : 400 à 1000 ans
  • Briquet plastique : 1 siècle
  • Planche en bois (peinte) : 13 à 15 ans
  • Boîte de conserve : 50 ans
  • Récipient en polystyrène : 50 ans
  • Objet en polystyrène : 80 ans
  • Boîte en aluminium : 100 à 500 ans
  • Pile au mercure : 200 ans
  • Couche jetable : 400 à 450 ans
  • Serviette ou tampon hygiénique : 400 à 450 ans
  • Sac en plastique : 450 ans
  • Filet de pêche moderne : 600 ans

Durée de vie des déchets les plus résistants :

  • Carte téléphonique : 1000 ans
  • Polystyrène expansé : 1000 ans
  • Bouteille en plastique : 100 à 1000 ans
  • Forfait de ski : 1000 ans
  • Polystyrène expansé : 1000 ans
  • Verre : 4 à 5000 ans

* Extrait d’un rapport officiel

 

DSC01447

 Déchets de chantier entre un champ cultivé et une forêt : quand on vous dit Homo Cretinus !!

 

 

Category: Non classé

Laisser un commentaire